HAÏKUS LAURÉATS

Haigao illets poetes

1er Prix AFH 2015 - Jardin ouvrier / cachant la barre d'immeuble / des oeillets de poète
 

2018

 

  • Concours 2018 - Rivalités, éditions Renée Clairon (Canada - Québec) - Le haïku traditionnel - 1 haïku sélectionné

Finies les vacances
en rangs serrés vers l'école
de petits nuages

 

  • 6 haïkus sont choisis dans l'anthologie francophone "Secrets de femmes", voir Agenda. Ils seront mis en ligne ici courant mars.


2017
 

  • Association francophone de haïku - Revue francophone de haïku GONG n°57, octobre-décembre 2017, p.48 - 2 haïkus sélectionnés (thème Corps et haïku)
     

Juste un coeur qui bat
plus fort quand tremblent au loin
les peupliers
 

Un seul baiser
et le passé disparait
à jamais

 

  • Recueil "Les Iris sur un toit : haïkus normands " : prix de poésie de la Société Centrale d'Agriculture de la Seine-Maritime lors de sa session bisannuelle des prix littéraires 2016/2017, session Paul Milot. Diplôme d'honneur.
     

 

  •  "Les Animaux dans les yeux des poètes",  dossier de Georges Friedenkraft, sélection de haïkus, éditions Le Journal à Sajat, n°107, mai 2017. 


Tempête de neige
chat et chien en boule
sur le tapis panthère


Course sur les toits
l'ombre soyeuse d'un chat
glisse sous la lune

Le regard sérieux
du chat posé sur un livre
de philosophie


Saule en fleurs
un chiot chasse ses chatons
le saule en pleurs


Absente l'été
dans la jungle du jardin
trois gros chats tigrés


Rivière en crue
la lune se recroqueville
à côté du chien

 

  • Revue Rivalités, éditions Renée Clairon (Canada - Québec), mai 2017 - Le cinqku francophone - 2 haïkus sélectionnés

 

Trottant
sur la plage
à basse mer
son chien prend la couleur
du sable

 

 

Plus beau
le côté invisible
de la montagne
où je rêve
d'aller

 

  • Concours Rivalités 2017, éditions Renée Clairon (Canada - Québec), revue Rivalités - Printemps 2017 : Érotique à tous points de vue, 3 senryus sélectionnés, p.2, 13, 15

 

2016

 

  • Association francophone de haïku - Revue francophone de haïku GONG n°51, avril-juin2016, p.52

Thème "l'intime" 
 

Photo de classe
des jeunes filles en fleur
à l'abri du temps

 

Nouvelle neige
pourrait-elle recouvrir
aussi mes souvenirs ?

 

  • Association francophone de haïku - Revue francophone de haïku GONG Hors-série n°13 - 2016​​​​

Transhumance
une bande d'escargots change
de plate-bande 

 

  • Concours Rivalités 2016, éditions Renée Clairon (Canada - Québec)

Thème "le haïsha" : haïku lauréat, sur une photo de Pascal Goovaerts
 

Un printemps tout neuf
se faufile entre les draps
brodés de grand-mère

 

Haisha rivalites 2016

 

 

 

  • Association francophone de haïku - Revue francophone de haïku GONG n°50, janvier-mars 2016, p.50

Thème : Voyage
 

Migration d'été
l'escargot part en vacances
chez un cousin


 

2015

 

  • Section francophone du Haïku Canada Review

Thème : Le secret

Huis clos en famille
dans la cheminée brûle
un testament

 

  • Association Francophone de Haïku - Concours AFH (Hors-série n°12, octobre 2015 - spécial concours)

Thème : Ombre/lumière
 

1er prix :

Jardin ouvrier
cachant la barre d’immeuble
des œillets de poète

 

 

Haïga avec le haiku sur un lavis à l'encre de Chine de Roger Groslon
(GONG Hors-Série, n°12 - 2015), reproduit avec l'autorisation de l'artiste

 

Coup de cœur du jury
Commentaire de Geneviève Fillion :


"À la lecture de ce haïku, on visualise très bien le jardin qui redonne vie aux environs, qui permet de survivre à l'invasion du béton. On respire mieux à la lecture de  ce poème qui rend hommage à ces oasis de verdure qui repoussent la grisaille de la vie urbaine. Il est intéressant que l'auteur ait insisté sur le terme jardin ouvrier, alors que depuis la Deuxième Guerre mondiale, on emploie plutôt le terme de jardin associatif et, au Québec, celui de jardin communautaire. L'adjectif "ouvrier" nous fait voyager dans le temps, mais il est aussi bien choisi parce qu'il a une connotation sociale. Ce jardin, qui devient le refuge d'un travailleur, se trouve assurément dans un quartier modeste, peut-être pauvre, ce que l'on peut déduire, entre autres, par la présence de la barre d'immeuble, construction qui manque absolument de poésie et qui se  retrouve souvent dans les quartiers plus démunis. Ce petit coin où la végétation est reine lui permet de retrouver une meilleure qualité de vie et de résister à l'asphalte qui gagne toujours du terrain. Cet ouvrier se dévoile être un poète. Les fleurs lui permettent de fuir vers un univers plus inspirant et de profiter de la beauté des plantes. Plutôt que ce soit la barre d'immeuble qui fasse ombrage sur la vie, ce sont les œillets qui imposent leur lumière et qui propagent leur beauté dans l'environnement."

 

2ème haïku sélectionné

Tempête d'automne
des nuages s'agrippent
au soleil couchant

 

Thème : Libre
1 haïku sélectionné 

Le monde à l’envers
un grand chêne s’enracine
dans un reflet d’eau

 

  • Haïkus d'automne, collectif, Cahiers de poésie, Éditions D'un Jardin, octobre 2015

20 haïkus sélectionnés
pp.97-102

Sur le jardin d’eau
glissent des nymphéas noirs
et des fleurs de brume

Langueur monotone
les goélands accompagnent
la chute des feuilles

Adieu La Fontaine !
les fourmis aussi regrettent
le temps des cigales

Rivages au sud
le passage cadencé
des premiers oiseaux

Au chaud dans son coin
elle ravaude sa toile
la vieille araignée

Pour fleurir l’automne
un citronnier d’Italie
en photo d’écran

Pourquoi si soudain
ce soleil qui se dérobe
parait si fragile ?

 

Rivage de Manche
le vent d’un revers de manche
chamboule le temps

 

Vacances d’automne
des feuilles dorées s’amusent
dans la cour d’école

Grand chagrin d’amour
envie d’un vernis bien rouge
sur mes ongles tristes

Un jour de brouillard
mon GPS perd aussi
en route sa voix

Journée sans soleil
sous la pluie comme ils sont jaunes
les cirés bretons !

Grève des pilotes
sans remords les hirondelles
pouruivent leur route

Un été indien
rêver d’un nouveau départ
loin vers Taj Mahal 

Message d’automne
rien que la pluie qui papote
seule avec la porte 

C’est la mue de saison
mon petit chien recouvert
de reflets dorés

Secret bien gardé
dans le miroir mon visage
mûrit à chaque retour

Fugue matinale 
sans crier gare une nuit
débarque l’automne

Retour de l’alpage
plus rousses aussi les taches
du troupeau de vaches

Aube silencieuse
où est passée l’hirondelle ?
l’écho de ses trilles

 

 

  • Association francophone de haïku - Revue francophone de haïku GONG n°48, juillet-septembre 2015, p.53

Thème : Art de vivre
2 haïkus sélectionnés

Chemin faisant
le chant d'un grillon
me fait la causette


Matin câlin
une tresse de brioche
parfume le jour

 

  • Association francophone de haïku - Revue francophone de haïku GONG n°49, octobre-décembre 2015, p.39

Thème : Automne
1 haïku sélectionné

Migration d'automne
l'araignée revient
dans son coin

 

  • Concours Rivalités 2016, éditions Renée Clairon (Canada - Québec) - 3 haïkus sélectionnés (compléter à la troisième ligne)
     

un vin portugais
d'appelation contrôlée

le rouge de sa robe

 

métro–tu t'en vas
boulot, dodo–loin de moi

l'horizon se brouille

 

le bleu, dit Vincent,
en pointant vers la vitrine !
premier cartable

 

 

2014

 

  • Jours d'école, collectif de haïkus, éditions Renée Clairon (Canada - Québec), août 2014


4  haïkus sélectionnés

p.49, p.65, 69b, 102d

classe de neige
les enfants apprennent à compter
avec les flocons

à l'école
un petit nouveau
le soleil de printemps

 

soleil dans la classe
à la place du tableau noir
un cerisier en fleurs

 

école buissonnière
remplaçant le guide-chant
le chant d'une cigale

 

 

  • Printemps du Haïku 2014, Short Edition

Prix du meilleur haïdjin
2 haïkus : L'école & Le Tour de France

École

Cahier de rentrée
l'enfant ouvre un parasol
dans la page blanche

 

 

 Le Tour de France

Course de vélo
deux parasols applaudissent
au bord de la route

 

  • Amours, collectif de haïkus sous la dir. de Valérie Rivoallon, éditions Forgeurs d'étoiles, janvier 2014

 

3 haïkus sélectionnés
p.57, p.89, p.105

 

Dispute
méli-mélo d'avocats
au menu du jour

 

Saints de glace
mes yeux cherchent la flamme 
de tes cheveux roux

 

Bleus à l'âme
comme il me semble moins bleu
le ciel

 

  • Association francophone de haïku - Revue francophone de haïku GONG n° 42,  janvier-mars 2014, p.46
     

Thème : Senryû
2 haïkus sélectionnés

Devant la tombe
la famille se déchire
à huis clos


Chemin des Dames
des bataillons de touristes
montent à l'assaut

 

2013

 

  • Association francophone de haïku - Concours AFH (Hors-série n°10, octobre 2013 - spécial concours AFH 2013) 

Thème : Libre
1 haïku lauréat

Cahier de vacances
entre les pages la plage
de sable

 

  • Association francophone de haïku - Revue francophone de haïku GONG n° 38,  janvier-mars 2013, p.67 et p.69

2 haïkus sélectionnés
 Thème : Café

Haïku sélectionné - premier
 
Cafetière bleue
une frise de pinsons
picore l’émail

 

Commentaire de Denise Therriault-Ruest (p.74):

Un haïku coquin, bien rond avec une petite touche de poésie. Une frise de pinsons peints qui s'anime et m'amène à l'observation d'un personnage anonyme ou un haïjin en train de boire son café. Seule et recueillie, laissant vagabonder son imagination, elle a vu l'émail écaillé sur la vieille cafetière. Coquins, ces pinsons qui picorent une bordure...dorée peut-être. Ce haïku ne peut pas être forgé. Il était là et quelqu'un y a mis des mots.
La simplicité du haïku et l'émerveillement ressenti devant la beauté d'un petit détail qui pourrait passer pour banal, voilà pourquoi j'ai craqué.

 

Deuxième haïku sélectionné :

 

Brume d'automne
la seule odeur du café
pour tout horizon

 

  • Le Temps, revue de l'association 22 rue des poètes, Rouen, 2013.
    25 haïkus sélectionnés à consulter sur le site - rubrique LA VIE

 

2012
 

  • Au bout du rail...nouvelles, jeux de mots et poésie, sous la dir.d'Elisabeth Le Borgne, Éditions Christophe Chomant, avril 2012

79 haïkus sélectionnés, à découvrir sur le site, Rubrique LES SAISONS

 

  • Association francophone de haïku - Concours AFH (Hors-série n°19, octobre 2012 - spécial concours AFH 2012), pp.44-45, p.46

Thème : Rouge
3 haïkus sélectionnés

Feu de cheminée
écarlate la grenouille
en céramique bleue

 

Salon de peinture
s'échappant de leur cadre noir
des chevaux pur sang

 

Des pivoines rouges
sur le nouveau kimono
cheveux noirs corbeau

 

 

  • Association francophone de haïku - Revue francophone de haïku GONG n°37, octobre-décembre 2012, p.59

Thème : Avec ou sans JE
1 haïku sélectionn

Vent de sable
mes sandales s'envolent
au cri des mouettes

 

  • Association francophone de haïku - Revue francophone de haïku GONG n°36, juillet-septembre 2012, p.62

Thème : Chats
2 haïkus sélectionnés

 

Course sur les toits
l'ombre soyeuse d'un chat
glisse sous la lune

 

Le regard sérieux
du chat posé sur un livre
de philosophie


 

  • Association francophone de haïku - Revue francophone de haïku GONG n° 35,  avril-juin 2012, p.56

    Thème : Les Plantes
    3 haïkus sélectionnés

Jardin tropical
la pluie sent le citron vert
et la canne à sucre

 

Étreinte mortelle
sur le transfo EDF
un lierre enlacé

 

Jardin Majorelle
d'immortelles pensées bleues
sur sa tombe blanche

 

  • Association francophone de haïku - Revue francophone de haïku GONG n°34, janvier-mars 2012, p.52

Thème : Départs
2 haïkus sélectionné
s

 

Absente l'été
dans la jungle du jardin
trois gros chats tigrés

 

Sur la plage enfin
livres et jouets oubliés
prennent des vacances

 

2011

  • Association francophone de haïku - Revue francophone de haïku GONG n°33, octobre-décembre 2012, p.53

Thème : Libre
3 haïkus sélectionnés (en seconde place)

Par la porte ouverte
le "Printemps" de Vivaldi
s'invite chez moi

 

Entre chien et loup
des oiseaux circulent en bande
un passant se hâte

 

Les fleurs de pommiers
sur ma tasse en porcelaine
ont le goût du thé

 

 

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau